7 péchés du capitalisme
Installation-performance / 2019 - 2020

La série 7 péchés du capitalisme interroge une société à bout de souffle par le prisme intemporel des péchés capitaux. En plaçant leur installation performance à l’échelle d’une ville, Camille Dufour et Rafaël Klepfisch renouent avec les origines de la gravure comme moyen de reproduction et de communication populaire. Ce projet d’affichage urbain destine des centaines de gravures originales à être complétées ou emportées par les passants. Chaque péché – imprimé en cent exemplaires – est composé de deux gravures sur bois. L’une, figurée fourmillant de détails, d’ironie et de noirceur (réalisée par Camille Dufour); l’autre textuelle ( réalisée par Rafaël Klepfisch), offre un espace d'expression public.  À la fois référence aux nouvelles placardées en temps de troubles sociaux et tentative d’infraction aux images dominantes, les gravures – accrochées à même les abribus, les couloirs de gares et les lieux vacants – sont une tentative de mettre l'œuvre en relation avec un autre public. Aussi, au moment où la crise du Covid nous éloigne chacun les uns des autres et où l’ère du numérique continue son essor, le projet porte l’envie de renouer avec la matérialité des échanges et la circulation d’œuvres originales.